Retour à la liste d'infos générales

Espace de la Francophonie

 

Francophonie en brèves Francophonie en brèves 5 mars 2010
   
   A la Une
 
    La Francophonie se mobilise en faveur d'Haïti  

-   La Francophonie s’est mobilisée pour Haïti à la suite du tremblement de terre du 12 janvier 2010. Après son appel aux Etats et gouvernements francophones, le Secrétaire général de la Francophonie a souhaité une action concertée entre les organismes de la Francophonie institutionnelle en vue de contribuer à la reconstruction du pays. Deux domaines d’intervention sont privilégiés : le soutien aux institutions de la gouvernance ainsi que le savoir et l’éducation. Dans cette perspective, l’OIF a déjà ouvert le dialogue avec le Pnud, l’Unicef, l’Unesco et l’Union européenne.
-   Abdou Diouf a reçu, le 22 février, le Maire de Port-au-Prince, Jean-Yves Jason qui a également été reçu par Bertrand Delanoë Maire de Paris, Président de l’AIMF. A la demande du ministre haïtien de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, l’AIMF s’est vu confier le mandat de mobiliser l’expertise francophone en appui à la reconstruction des villes et à la gouvernance locale.
-   Accompagné du Président de l’Association internationale des maires francophones (AIMF) et Maire de Paris Bertrand Delanoë, Abdou Diouf a reçu, le 22 février, le Maire de Port-au-Prince, Jean-Yves Jason. A la demande du ministre haïtien de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, l’AIMF s’est vu confier le mandat de mobiliser l’expertise francophone en appui à la reconstruction des villes et à la gouvernance locale.
-   Le Secrétaire général a reçu, le 1er février 2010, le Recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), accompagné de 7 étudiants de l’Institut pour la gestion dans la Caraïbe (IFGCar) dont un professeur et 16 étudiants ont péri lors du séisme. Le Vice-Recteur de l’AUF s’est rendu à Port-au-Prince le 23 février 2010 pour rouvrir symboliquement le Bureau régional de l’AUF. A l’initiative de l’AUF, une rencontre des recteurs des universités des Caraïbes a eu lieu à Santo Domingo, du 25 au 27 février 2010, en vue de coordonner l’action des universités de la région en appui à Haïti.
-   Le Secrétaire général dialoguera le 11 mars prochain avec la communauté haïtienne en France.
-   Une mission technique de l’OIF a séjourné à Port-au-Prince, du 28 février au 3 mars 2010.

 
 
    La Francophonie salue le retour de la Mauritanie en son sein  

La conférence ministérielle de la francophonie (CMF) réunie à Paris les 15 et 16 décembre 2009 a fait sienne la résolution du Conseil permanent de la Francophonie du 14 décembre sur la levée de la suspension de la Mauritanie tout en saluant le retour de ce pays au sein des Instances de l’OIF. Au cours de cette 25e session de la CMF, les ministres des Affaires étrangères et/ou de la Francophonie des 70 Etats et gouvernements de l’OIF ont décidé de tenir le XIIIe Sommet de la Francophonie du 22 au 24 octobre 2010 à Montreux (Suisse) et d’organiser la VIIe édition des Jeux de la Francophonie à Nice (France) en 2013. Josée Verner, ministre des Affaires intergouvernementales et Ministre de la Francophonie du Canada a passé le flambeau de la présidence de la CMF à Micheline Calmy-Rey, Conseiller fédéral de la Suisse en charge des Affaires étrangères.

 
 
    La Francophonie célèbre en 2010 son 40e anniversaire  

Tout au long de l’année, des événements viendront marquer la célébration des 40 ans de l’OIF, avec, en point d’orgue, le 20 mars 2010, l’inauguration de la Maison de la Francophonie, le nouveau siège de l’OIF. La célébration officielle aura lieu à l’Hôtel de ville de Paris. Retrouvez le programme des célébrations.
Comme chaque année à la date du 20 mars, les francophones de tous les continents célèbrent la Journée internationale de la Francophonie. Le site www.20mars.francophonie.org recense toutes les activités organisées à cette occasion. Le 1er mars, près de 500 manifestations étaient déjà inscrites.

 
   Paix, démocratie et droits de l’Homme
 
    Abdou Diouf au IVe Congrès mondial contre la peine de mort  

Le Secrétaire général de la Francophonie a participé pour la première fois le 24 février à la cérémonie d’ouverture du IVe Congrès mondial contre la peine de mort (Genève, 24-26 février 2010). Il a pris la parole aux côtés du Sénateur Robert Badinter, ancien Ministre de la Justice et auteur de la loi portant abolition de la peine de mort en France, et du Premier ministre espagnol José Luis Rodríguez Zapatero, Président du Conseil de l’Union européenne. Une trentaine de délégués originaires de pays francophones du Sud ont bénéficié d’un appui de l’OIF pour participer à ce congrès. Les trois congrès mondiaux précédents se sont tous tenus dans des villes francophones : Strasbourg (2001), Montréal (2004) et Paris (2007). 45 pays de la Francophonie ont aboli la peine de mort en droit et une douzaine de pays ne la pratiquent plus depuis dix ans ou plus.

 
 
  Les diplomates francophones à Bruxelles débattent de l’accompagnement des processus électoraux  

Un séminaire d’information et de sensibilisation en matière d’accompagnement des processus électoraux a réuni, le 9 décembre 2009 à Bruxelles, des ambassadeurs et des diplomates des Etats et gouvernements membres de l’OIF et de pays appartenant aux autres espaces linguistiques. Plus de 80 participants ont pu s’informer sur les mécanismes de préparation, d’organisation, de supervision et de contrôle des élections, ainsi que sur la coopération des institutions internationales dans ce domaine.

 
   Technologies numériques
 
    Inauguration de la Maison des savoirs de Chisinau (Moldavie)  

La Maison des savoirs de la Francophonie de Chisinau (Moldavie), la première en Europe centrale et orientale, a été inaugurée le 29 janvier par Clément Duhaime, Administrateur de l’OIF et Dorin Chirtoaca, Maire général de la capitale moldave. La première Maison des savoirs a été ouverte à Hué (Vietnam) le 20 juillet 2009.

 
 
  Fonds francophone des inforoutes : 18e appel à projets  

Ce Fonds a pour mission de promouvoir les TIC dans les pays du Sud et d’Europe centrale et orientale en finançant, à la suite d’appels à projets, des initiatives multilatérales de production de contenus francophones s’inscrivant dans les grandes orientations de la Francophonie. Lancé le 4 décembre 2009, la date limite de dépôt des dossiers était fixée au 5 mars 2010. L’examen des projets aura lieu en juin 2010.
www.inforoutes.francophonie.org

 
   Langue française
 
    J.O. de Vancouver : un événement francophone pour promouvoir le français  

En marge des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de Vancouver, l’OIF a organisé le 13 février 2010 à Whistler un événement à l’intention des chefs d’État et de gouvernement francophones et de la famille olympique, destiné à la promotion du français en tant que langue officielle du mouvement olympique. Présidée par Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie et Pascal Couchepin, Grand témoin de la Francophonie pour ces Jeux de Vancouver, cette manifestation a vu la participation du Prince Albert II de Monaco, de Doris Leuthard, Présidente de la Confédération suisse, de Jean Charest, Premier ministre du Québec, de la Sénatrice et championne olympique Nancy Green Rain, représentante du Premier ministre du Canada, de Bernard Accoyer, Président de l’Assemblée nationale française, de Denis Oswald, représentant du président du CIO, de John Furlong, Directeur général du Covan et de plusieurs personnalités francophones du monde du sport et de la culture.

 
 
  Lancement de l’édition 2010 du Prix des 5 continents  

La 9e édition du Prix des cinq continents a été lancée en décembre 2009. Les éditeurs ont jusqu’au 31 mars 2010 pour inscrire les romans publiés entre le 1er mars 2009 et le 1er mars 2010. La liste des dix romans finalistes sera révélée au début du mois de juillet 2010 sur le site de l’OIF. Le jury délibérera en septembre et la cérémonie de remise du Prix par Abdou Diouf se tiendra le 21 octobre 2010, en marge du XIIIe Sommet de la Francophonie, à Montreux (Suisse), la ville hôte du Sommet.

 
   Diversité culturelle
 
    30 artistes de 18 pays francophones sur les scènes internationales  

Dans le cadre de son programme d’appui à la circulation du spectacle vivant et à l’accès aux marchés internationaux, l’OIF a soutenu la participation d’une trentaine d’artistes de 18 pays francophones du Sud et de l’Île de la Réunion (France) à 7 festivals et marchés de la musique : la 21e édition du festival Africolor à Paris et en Seine-St-Denis (France), la 9e édition du Festival de rap « Hip Hop Award » à Kaolack et Dakar (Sénégal), la 9ème édition du Festival de musique « AfricaFête » à Dakar et Louga (Sénégal), la 13e édition du « Festival international des contes Yeleen » à Ouagadougou, Pâ, Nasso et Bobo-Dioulasso (Burkina Faso), la 9e édition du Festival international de l’acteur (FIA) à Kinshasa (RDC), la 4e édition du festival de musique de l’océan indien « Samemsa » (Maurice) et la 7e édition du festival et marché de musiques du monde « GlobalFest » à New-York (Etats-Unis). 

 
 
  Soutien aux cinémas francophones du sud  

Dans le cadre de ses actions en faveur des cinémas francophones du sud, l’OIF a soutenu le Festival international du film « Quintessence », qui s’est déroulé à Ouidah (Bénin) du 7 au 11 janvier 2010, ainsi qu’un colloque organisé par l’Union des créateurs et entrepreneurs du cinéma et de l'audiovisuel de l'Afrique de l'Ouest (UCECAO) en marge de la 6e édition des Rencontres cinématographiques de Bamako (Mali, 15-18 décembre 2009). L’OIF a également participé au 6e Festival international du film de Dubaï (Emirats arabes unis, 9- 16 décembre 2009), en organisant un atelier destiné à renforcer les liens entre professionnels de l’audiovisuel des pays arabes francophones.

 
   Éducation et formation
 
  A Ouagadougou et Kinshasa : les enseignants formés au dispositif « Apprendre et enseigner avec TV5MONDE »  

Deux ateliers organisés simultanément dans les Maisons des savoirs de la Francophonie de Ouagadougou (Burkina Faso) et de Kinshasa (RDC) du 16 au 18 décembre 2009, ont permis à des professeurs de français de progresser dans la maîtrise du dispositif d’enseignement du français mis au point par TV5MONDE en partenariat avec l’OIF.

 
 
  L’« Espace Apprendre » de la radio en ligne Canal Académie obtient le Label européen des langues  

Soutenu par l’OIF, « L’Espace Apprendre » de Canal Académie, la première radio académique francophone en ligne, permet à des enseignants francophones, notamment ceux qui bénéficient des deux programmes pilote de l’OIF que sont l’Initiative francophone de formation à distance des maîtres (IFADEM) et les Maisons des savoirs de la Francophonie, d’accéder à des émissions d’actualité téléchargeables gratuitement et à un appareil pédagogique d’accompagnement à des fins de formation continue ou d’innovation dans les pratiques d’enseignement.

 
   Développement durable et solidarité
 
    L’OIF au Sommet de Copenhague sur le climat  

Grâce à l’Institut de l’énergie et de l’environnement de la Francophonie (IEPF), organe subsidiaire de l’OIF, plus de cinquante délégations des Etats et gouvernements membres et observateurs de l’OIF présents à la Conférence de Copenhague sur le climat (7-18 décembre 2009) ont bénéficié d’outils de compréhension et d’argumentation, de tribunes et de plates-formes d’échanges et d’informations en langue française. Des organisations de jeunes de plus de vingt pays francophones ont pris part au dialogue avec les experts à travers des visioconférences en direct de Copenhague. Le 16 décembre, une Déclaration commune a été adoptée lors de la concertation ministérielle francophone présidée par Jim Prentice, Ministre de l’Environnement du Canada, en présence de Clément Duhaime, Administrateur de l’OIF. Un protocole d’accord pour la production en langue française du Bulletin des négociations de la Terre a été signé par l’Institut international du développement durable (IISD), la France, la Région wallonne de Belgique, le Canada-Québec et l’OIF.

 
 
    L’IEPF, lauréat du Prix Africités 2010  

Le « Prix Africités » de la gestion énergétique a été décerné à l’Institut de l’Energie et de l’Environnement de la Francophonie (IEPF), en marge des 5es Journées panafricaines des collectivités locales, qui se sont tenues du 16 au 20 décembre dernier à Marrakech (Maroc). L’IEPF, organe subsidiaire de l’OIF basé à Québec (Canada-Québec), a participé activement à « Africités 5 », en organisant notamment un atelier sur le thème « Villes, énergies et environnement » et un kiosque d’information et de sensibilisation aux questions environnementales et énergétiques au 5e Salon international Citexpo.

 
 
    La Francophonie et Onusida signent un accord de coopération  

En marge de la Conférence ministérielle de la Francophonie réunie à Paris les 15 et 16 décembre 2009, Abdou Diouf et Michel Sidibé, Directeur exécutif du Programme commun des Nations unies sur le VIH/SIDA (Onusida) ont signé un accord cadre de coopération entre la Francophonie et l’Onusida pour renforcer leur collaboration au profit des populations de l’espace francophone, en particulier les plus vulnérables. Les axes de cette coopération s’articulent autour des thèmes suivants : les aspects législatifs concernant le VIH, l’éducation et la recherche, l’information et la sensibilisation au niveau des centres urbains et des collectivités territoriales.

 
 
    7e Conférence ministérielle de l’OMC : concertation des ministres et délégués francophones  

Les ministres du Commerce et chefs de délégation de près de quarante pays francophones se sont retrouvés le 30 novembre 2009 à Genève pour une concertation organisée par l’OIF, précédant la session d’ouverture de la 7e Conférence ministérielle de l’OMC. L’Administrateur de l’OIF, Clément Duhaime, a ouvert la concertation sur les principaux sujets qui intéressent la communauté francophone : perspectives de clôture du Cycle de Doha en 2010, aide pour le commerce, cohérence entre accords bilatéraux, régionaux et multilatéraux, changement climatique, situation des « petites économies vulnérables », importance des mécanismes de régulation. A Genève, comme à chacune de ces rencontres internationales, l’OIF a mis à la disposition des délégations francophones un secrétariat en vue de faciliter leurs activités, des traductions en français des documents, des mémorandums de décryptage et d’analyse pour faire valoir leurs points de vue.

 
 
  Rencontre acheteurs/vendeurs sur le textile et l’habillement  

Dans le cadre du projet « Expansion du commerce intra et interrégional », l’OIF a organisé une rencontre acheteurs/vendeurs sur la filière textile et l’habillement à Cotonou (Bénin, 1er-3 décembre 2009), en partenariat avec le Centre du commerce international (ITC) et le ministère du Commerce du Bénin. Cette rencontre a permis de mettre en contact 93 opérateurs économiques en provenance de 9 pays francophones opérant dans les 14 pays membres de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) et de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) avec les trois pays francophones du Mékong. 537 consultations bilatérales ont été menées, conduisant à des intentions de commande pour environ 250 millions de Francs CFA.

 
 
  Des projets productifs pour appuyer le développement local  

L’OIF a organisé deux séminaires de formation en formulation et mise en œuvre de projets productifs à l’intention des bénéficiaires de son Programme d’appui au développement local. L’un à Joal (Sénégal) du 1er au 5 décembre, l’autre au Bénin dans les localités d’Ahomadégbé (Lalo), de Dogbo-Ahomey (Dogbo), d’Ouèdèmè (Lokossa) et de Gbédji (Houéyogbé), du 3 au 10 décembre 2009.

 
 
  La gestion des risques et le contrôle interne en microfinance  

Dans le cadre de leur partenariat baptisé Tandem (Transfert et accompagnement national pour le développement d’une expertise en microfinance), l’OIF et Développement international Desjardins (DiD, Canada-Québec), en partenariat avec l’Association nigérienne des professionnels de la microfinance, ont organisé à Niamey (Niger) du 8 au 10 décembre 2009 un séminaire sur « La gestion des risques et le contrôle interne : gage d’efficacité et de pérennité ! », destiné aux directeurs généraux et gestionnaires d’Institutions de microfinance et aux intervenants de structures d’encadrement externe.

 
   Égalité des genres
 
  L’OIF se mobilise contre les violences faites aux femmes  

La veille de la Journée internationale contre les mutilations sexuelles féminines (6 février 2010), le Secrétaire général de la Francophonie s’est entretenu avec Maître Linda Weil-Curiel, avocate au Barreau de Paris, Présidente de la Commission pour l’abolition des mutilations sexuelles (CAMS), ainsi que Mme Hawa Greou, ancienne exciseuse, et le musicien Issa Coulibaly dit « Bafing Kul », en présence d'Anne-Marie Lizin, Présidente honoraire du Sénat de Belgique. Abdou Diouf a insisté sur l’appui à la reconversion des exciseuses et a souligné la nécessité de lutter contre les pratiques traditionnelles néfastes, comme les mutilations, les mariages forcés ou les crimes d’honneur. Une mobilisation qui s’est poursuivie avec la tenue le 1er mars à New York d'une concertation francophone, en marge de la 54e session de la Commission de la condition de la femme (Pékin +15) des Nations unies.

 
   Jeunesse
 
  Les jeunes lauréats des VIes jeux de la Francophonie participent aux Olympiades culturelles à Vancouver  

L’OIF, en collaboration avec le Gouvernement du Canada et la Place de la Francophonie, a accueilli treize lauréats culturels des VIes Jeux de la Francophonie de Beyrouth aux Jeux Olympiques et paralympiques d’hiver de Vancouver. Des chanteurs, conteurs, peintres, photographes ou sculpteurs invités à exposer leur œuvre primée à Beyrouth et à se produire dans des ateliers ou sur les scènes de la Place de la Francophonie. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’accompagnement et de promotion sur la scène internationale des médaillés des Jeux de la Francophonie.

 
   Évaluations
 
  Evaluation externe du Parlement francophone des jeunes  

L’OIF a procédé à l’évaluation externe du Parlement francophone des jeunes, un programme mené conjointement avec l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF). L’évaluation a commencé en octobre 2009. Le rapport, remis le 18 février 2010, vise à éclairer l’OIF et l’APF en ce qui a trait à la mise en œuvre et aux pistes d’amélioration possibles.

 
 
    Lancement de l’évaluation de l’initiative Ifadem  

Le premier Comité de pilotage pour l’évaluation de l’Initiative de formation à distance des maîtres (’Ifadem), s’est tenu les 11 et 12 janvier 2010 dans les locaux de l’OIF à Paris (France). Ifadem est évaluée par l’OIF et l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), qui gèrent conjointement ce projet.

Retour en haut